Qu’est-ce que le tourisme viticole ?

Le tourisme viticole est particulièrement apprécié pour les nombreuses activités qu’il offre : dégustation de grands crus, promenade dans les vignes, rencontre de vignerons… Focus sur cette nouvelle forme de tourisme.

Le tourisme viticole, qu’est-ce que c’est ?

Le tourisme viticole, également appelé œnotourisme, consiste à découvrir les régions productrices de vin. Les touristes peuvent effectuer de nombreuses activités liées à la viticulture : dégustation de vin, cours d’œnologie, visite de caves, de musées ou encore randonnées dans les vignobles. Le tourisme viticole donne l’occasion de mêler vacances et culture, avec la découverte d’une région, d’une gastronomie, d’un terroir et la connaissance du monde viticole.

Le tourisme viticole dans le monde

Contrairement aux idées reçues, le tourisme viticole n’a pas été créé en France. Il s’est développé aux Etats-Unis, et plus particulièrement de Californie, dans les années 1980. Aujourd’hui, il est aussi possible de faire de l’œnotourisme en Argentine, en Afrique du Sud, au Chili ou encore en Australie. En Europe, le tourisme viticole est particulièrement développé en Italie (strada del vino), en Allemagne (Deutsche Weinstraße), en Espagne et bien sûr en France.

Des vacances en France avec le tourisme viticole

Pour vos prochaines vacances, vous désirez éviter les destinations lointaines tout en ayant la possibilité de faire de nombreuses activités ? Optez pour des vacances en France avec le tourisme viticole ! Inutile de vous ruiner en billets d’avion : la France est une destination de rêve pour des vacances pas chères tout en découvrant les joies de l’œnotourisme. Elle compte de nombreuses régions viticoles : Alsace, Jura, vallée de la Loire, Languedoc-Roussillon… Suivez la route des vins et découvrez les secrets de la production des vins à la réputation mondiale comme le Saint-Emilion. Vous pourrez rencontrer des viticulteurs qui vous parleront avec passion de leur métier.

L’oenotourisme est un thème de vacances parfait pour ceux qui veulent à la fois apprécier une région à travers la dégustation de ses produits locaux et découvrir l’envers du décor de ce métier passionnant.

Enregistrer

A la découverte des vignobles d’Auvergne

Saviez-vous que le vignoble auvergnat est l’un des plus anciens de France ? Partez à la découverte des anciens villages vignerons, des caves et faites des dégustations chez des vignerons engagés pour découvrir l’Auvergne autrement.

Petite leçon d’histoire

Le vignoble de Saint-Pourçain-sur-Sioule est un des plus vieux vignobles de France. La région viticole d’Auvergne fait en effet partie des ces vignobles dont les racines puisent jusqu’à l’ère gallo-romaine. Le Saint-Pourçain s’est ensuite fait connaître grâce aux nombreux auvergnats qui ont colonisé la capitale française au début du XXème siècle.

Au 19ème siècle, le Puy de Dôme était le 3ème département viticole de France, avec une production de 1 600 000 hectolitres de vin provenant d’un vignoble de 50 000 hectares !

Aujourd’hui, les vins d’Auvergne connaissent un renouveau. La production de la région est composée de vins rouges, vins rosés et vins blancs et les très bons vins viennent des communes de Roanne, Vichy, Saint-Pourçain.

Aujourd’hui, la région viticole auvergnate possède 4 appellations AOC : Côte Roannaise, Côte d’Auvergne, Côte du Forez et Saint-Pouçain.

A voir et à faire

S’il n’existe pas de route des vins officielle en Auvergne, il est possible de s’en organiser une en passant par des villes et villages de caractère, des caves…L’occasion de faire un peu de camping en Auvergne et de tester un restaurant à Les Estables ou ailleurs.

De nombreuses communes du vignoble auvergnat possèdent le label Villes et pays d’art et d’histoire. L’attrait culturel et historique de villes comme Clermont-Ferrand, Riom ou encore Boudes ne sont en effet pas à négliger. Si vous préférez le tourisme vert, il est possible de faire des randonnées en Auvergne sur le thème des vignobles. En effet, les vignes sont souvent situées sur des collines de roches cristallines.

Sur le territoire auvergnat, on peut visiter de nombreuses caves qui servaient à stocker le vin dès le 17ème siècle. On en retrouve donc aujourd’hui les vestiges dans les quartiers des caves à Aubière. Il faut savoir qu’une cave comprend plusieurs salles appartenant à différentes personnes. Ces constructions voûtées comportent plusieurs cheminées d’aération.

Des évènements à ne pas manquer

Plusieurs évènements célébrant le vin auvergnat se déroulent dans la région. A Saint-Pourçain, il est ainsi possible d’assister à la foire des vins le dernier week-end de février, à la fête des vin le dernier week-end d’août ou encore au lancement de la Ficelle (la cuvée annuelle), le premier samedi de décembre.

Le printemps de la Côte Roannaise se déroule en avril et l’intronisation des Chevaliers de l’Ordre du Vieux Pressoir le lundi de Pentecôte.

Tous nos conseils pour transporter du vin en avion

Par peur de la casse, d’un vieillissement accéléré du précieux breuvage ou d’une altération de son goût, nombreux sont les voyageurs amateurs de vin,  qui renoncent à transporter du vin  en avion. Ci-dessous tous nos conseils afin que le voyage en avion se passe sans encombre pour vos précieuses bouteilles de vin.

Pour profiter de vos bouteilles souvenirs de voyage à votre retour de vacances, suivez nos conseils pour transporter du vin en avion.

Lire la suite